Je me souviendrai toujours de ce jour

Ce jour, où j’ai dîné dans un restaurant de fromage. Je n’ai pas pu aller au bout du repas, j’ai passé plusieurs heures complètement plié en deux par les crampes d’estomac, calfeutré dans les toilettes, inondé de montées de sueurs. Un souvenir atroce… Je suis allé voir mon médecin : ce n’était pas une allergie, mais une indigestion. La prise de sang a mis en évidence une intolérance au lactose.

 

Le diagnostic me laissait sans solution, si ce n’est d’éliminer le lactose de mon alimentation.

 

Pas facile… Surtout quand on adore comme moi la fondue savoyarde ! J’ai fait un tour sur Internet et me suis rendu compte que je n’étais pas seul dans mon cas et que les utilisateurs de Lactolérance 4500 en étaient très satisfaits. Je l’ai commandé, et au début j’ai appelé plusieurs fois le service client pour m’aider à doser la prise des gélules en fonction de ce que je mangeais. Ils ont été très disponibles et ont répondu à toutes mes questions, même les plus compliquées…

Quand la formule 9000 est sortie, je constaté qu’elle était plus adaptée à mon intolérance, qui est sévère. Et je n’avais plus besoin de prendre plusieurs gélules pour consommer des plats contenant beaucoup de lactose. C’était juste incroyable !

 

Lorsque 1Day est arrivé, j’ai vraiment trouvé MA solution !

Plus besoin de calculer ce que je mange. Il suffit que je prenne tous les jours ma gélule et je peux m’alimenter comme tout le monde. Je n’en reviens toujours pas ! D’autant que je peux même l’oublier un jour ou deux car l’effet persiste et je me sens vraiment maintenant comme une personne tolérante au lactose !

Mon intolérance au lactose est maintenant de l’histoire ancienne. Je n’ai plus le souci de chercher les toilettes dès que j’arrive quelque part, l’angoisse d’avoir une crise devant mes élèves, la frustration de ne pas pouvoir participer aux repas de famille… Et surtout, j’ai pu réaliser mon rêve : le jour de mon mariage, déguster la pièce montée avec ma femme ! Ça change la vie…

Vous utilisez Lactolérance ? Vous aussi, témoignez ! Envoyez-nous votre témoignage ici.