Katia et Juliette

Magique ! Fabuleux ! Voir les étoiles dans les yeux de ma fille parce qu’on lui achetait une glace lors d’une promenade, je m’en souviendrais longtemps.

 

 

Juliette, 7ans, est intolérante au lactose, elle a été diagnostiquée seulement à l’âge de 5 ans. Nous avons appris à cuisiner différemment, mais l’interdiction de manger comme tout le monde fait qu’elle était pleine de colère, elle cumule malheureusement divers problèmes médicaux avec routine obligatoire. Après un retour de vacances désastreuses pour elle, j’ai fait des recherches et j’ai trouvé Lactolérance 9000.

Magique ! Fabuleux ! Voir les étoiles dans ses yeux parce qu’on lui achetait une glace lors d’une promenade, je m’en souviendrai longtemps.

Malheureusement, la vie quotidienne, école, club, vacances (qui est le pire) font qu’elle était malgré tout souvent malade, car son intolérance n’était pas prise au sérieux. Les gélules ne pouvaient pas être données et Juliette ne voulait pas être vigilante. Les accidents de toilettes réguliers faisaient que l’école nous appelait très régulièrement pour venir la chercher… Malgré une alimentation contrôlée à la maison, Juliette avait une flore intestinale déséquilibrée ce qui entraînait un système immunitaire totalement affaibli.

Juliette est aujourd’hui sereine et bien dans ses petites baskets

 

À 6 ans, nous avons changé pour le Lactolérance 1 Day, une 1/2 gélule le matin avant le petit-déjeuner. Elle a retrouvé une vie alimentaire totalement normale. Son médecin ne connaissait pas, mais il a validé son traitement. D’une petite fille toujours malade avec la sensation d’être différente, Juliette est aujourd’hui sereine et bien dans ses petites baskets !

Nous avons complètement éliminé ce problème de lactose dans la vie de Juliette avec une 1/2 gélule par jour et sa santé générale s’est améliorée. Ce poids psychologique qu’elle n’arrivait pas à gérer est aujourd’hui effacé. Cela a réellement soulagé son quotidien et lui permet d’affronter le reste.

Je conseille vivement ces compléments alimentaires aux parents qui ont des problèmes avec le régime alimentaire strict de leur enfant, et pour qui cette intolérance est socialement un handicap.