Le gratin dauphinois est un grand classique de la gastronomie française. Il peut aussi bien se manger en accompagnement (de grillades pour l’été par exemple) qu’en plat principal avec une salade. On peut très bien préparer un gratin dauphinois sans lactose !

Le secret du fondant du gratin dauphinois est la réaction qui se produit pendant la cuisson entre l’amidon des pommes de terre et le mélange de crème et de lait. Il faut que le gratin soit fondant mais que les pommes de terre restent fermes. Et ça fonctionne très bien avec du lait et de la crème végétale !

Ingrédients :

Pour 4 personnes.

1 kilogramme de pommes de terre à chair ferme.
1 gousse d’ail.
40 centilitres de lait d’avoine.
40 centilitres de crème d’avoine.
De la margarine sans lactose.
1 demie noix de muscade.
Du poivre noir.
Du sel.

Préparation :

Préchauffer votre four à 150°c.

Eplucher les pommes de terre et les rincer à l’eau claire. Les couper en fines tranches au couteau ou à l’aide d’une mandoline. Ne surtout pas replonger les pommes de terre dans l’eau une fois qu’elles sont coupées en tranches.

Frotter un plat à gratin avec la gousse d’ail coupée en deux, puis badigeonner le plat de margarine. Déposer les pommes de terres à plat dans le plat sur plusieurs couches. 

Dans un saladier, mélanger le lait d’avoine, la crème d’avoine, la noix de muscade râpée, deux tours de moulin de poivre noir et une pincée de sel.

Recouvrir à hauteur les pommes de terre avec le mélange de crème et de lait. Vous devez juste voir de petites pointes de pommes de terre dépasser. 

Enfourner entre 2h et 2h30. Pour vérifier la cuisson, plonger un couteau à bout pointu au cœur du gratin, il doit d’enfoncer sans résistance.

Vous pouvez préparer le plat à l’avance et le faire réchauffer 20 minutes à 150°c avant de le servir.

Gratin dauphinois sans lactose